Economie

La Pisciculture

La pisciculture de Chazey-Bons a été créée initialement en compensation des perturbations créées par les barrages hydroélectriques sur le milieu halieutique du Haut-Rhône.
Après une longue recherche du site le plus approprié, le choix s'est porté sur le site de Chazey-Bons en raisons de : la qualité de la ressource en eau,sa superficie (7 ha) et de sa proximité avec l'Ain, la Savoie, la Haute Savoie et l'Isère.
 

Les espèces élevées
 

  • La truite fario

Il s'agit de la truite originelle présente dans les rivières. Des souches distinctes sont observées selon les principaux bassins fluviaux d'origine, avec des diversités de robes. La truite fario est le symbole d'eaux pures et de qualité. Elle est l'espèce repère de la zone piscicole amont des rivières.

De souche "Atlantique"
Cette souche est celle classiquement élevée en pisciculture. Son débouché se réalise quasi exclusivement vers le repeuplement, en portion surdensitaire de 25cm, mais également aux stades de truitelles et vésicule résorbée pour les repeuplements de fond. Elle s'adapte toutefois moins bien à nos rivière,  puisqu’elles sont issus de truites de mer un phénomène de migration est observé .

De souche "Rhodanienne"
Il s'agit de la souche spécifique intialement présente sur le bassin Rhodanien. Elle se distingue par une robe striée, sa vitesse de croissance est plus lente et elle supporte moins bien l'intensification. Elle est de même très appréciée par les pêcheurs et sa présence en rivière est un gage de qualité. Plus délicate à produire, son élevage est rare en pisciculture, et il s'agit quasiment d'une exclusivité de la pisciculture de Chazey-Bons. Un effort a été réalisé sur l'origine des géniteurs afin de parvenir à produire des truitelles présentant des caractéristiques les plus voisines possibles de celles du milieu naturel. Cette espèce est exclusivement affectée aux repeuplements de fond principalement au stade de truitelles, et plus particulierement pour les réempoissonnements de la convention CNR. Elle est également demandée aux stades oeufs et vésicules résorbées. Elle est une réponse aux infranchissables (naturels ou non), puisqu'il n'y a pas de générations spontanées.

  • L'ombre commun

L'ombre est un salmonidé qui réside dans la zone intermédiaire des cours d'eau, entre la zone à truites et la zone à brochets. Il est actuellement de plus en plus recherché par les pêcheurs et il fait l'objet d'une attention particulière dans les plans de gestion piscicoles.
Les actions de repeuplement se réalisent surtout à partir d'ombrets entre 5 et 15cm. Leur succès est parfois délicat, et des échecs ont par le passé été constatés à partir d'individus provenant de bassins disctincts de celui de réception.
Les Ombres produits à Chazey-Bons sont issus de géniteurs prélevés dans les rivières du Bugey. Ils ont une carte génétique proche de celle des populations naturelles, et semblent présenter une excellente capacité d'adaptation satisfaisante dans le milieu naturel. Là encore la pisciculture de Chazey-bons est une référence car très peu de site son capable de maîtriser l’élevage de A à Z .

  • Le saumon de fontaine
Le saumon de fontaine ou omble de fontaine (Salvelinus fontinalis) est un poisson originaire d'Amérique du Nord qui a été introduit dans de nombreux pays tempérés. En effet, il ne s'agit pas d'un saumon mais d'un omble. Le soutien d'une population d'ombles de fontaine requiert les conditions suivantes : eaux claires, très fraîches et très oxygénées. C'est une espèce extrêmement sensible à la pollution de l'eau, donc un excellent indicateur de la qualité de l'eau.
Le saumon de fontaine colonise parfois certains secteurs où nos truites locales ont du mal à s'implanter (zones montagneuses très froides).

Les activités de la pisciculture

  • La reproduction
La méthode employée est celle de la fécondation à sec (récupération des oeufs, de la laitance, puis apport d'eau permettant le gonflement des oeufs et l'ouverture du micropile et la pénétration du spermatozoïde).
Celle ci commence  dès Octobre par les Truites Fario Atlantique, des Saumons de fontaine. En décembre arrive le tour des Truites Fario Rhodanienne et enfin, en mars celle des Ombres Communs chevauchant d'eventuelles pontes tardives des autres espèces. 

  • Les alvinages
Ces derniers ont lieu en toutes saisons selon :
- les configurations du milieu (biotopes, zones piscicoles, pollution)
- les aléas climatiques (crues, fonte des neiges, étiages)
- la taille des sujets (oeufs, alevins en résorption, juvéniles, adultes)

 Les méthodes utilisées sont :
- boîtes Vibert
- microclayettes


  • Les géniteurs
Ces derniers sont sélectionnés en fonction de nombreux critères :
- robe
- rusticité
Une problématique est posée actuellement : la protection de nos espèces.
La pisciculture, forte de sa population de truites et d'ombres, veut et se doit de répondre aux attentes de l'ensemble de ses partenaires, en matière de repeuplement, de traçabilité et donc en matière génétique.
La pisciculture étudie, à l'heure d'aujourd'hui, toutes les solutions possibles.
 
Mairie de Chazey-Bons . 01300 Chazey-Bons . Tél.: 04 79 81 70 18 . Fax : 04 70 81 73 64
Réalisation : B2F Concept
loading